QU'EST CE QUE L'HYPERPERMEABILITE INTESTINALE

  • Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes non pathogènes qui vivent dans un environnement spécifique chez un hôte.


    Il comprend principalement des bactéries, mais aussi des virus, des champignons et des parasites microscopiques.



    Les intestins vont subir diverses agressions tout au long de leur vie : stress, tabac, pollution, prise d’antibiotiques, infections intestinales ou encore une alimentation trop riche en graisse, sucres, protéines avec une absence suffisante de fibres.



    Ces facteurs vont entrainer une dysbiose qui est un terme désignant un déséquilibre ou une mauvaise adaptation microbienne, du microbiote intestinal et qui, dans la grande majorité dues aux candidoses intestinales qui sont des levures et des champignons microscopiques comme le candida albicans naturellement présents dans l’intestin mais dont leur sur-prolifération peut contribuer à des perturbations des fonctions physiologiques importantes et qui vont engendrer une hyperperméabilité intestinale.

  • L’intestin grêle a pour principale fonction d’absorber l’eau et les nutriments issus de l’alimentation, tout en empêchant la pénétration dans l’organisme de microbes pathogènes, de macromolécules et de toxines.


    Ce rôle de filtre sélectif est assuré par une vaste couche de cellules épithéliales (les entérocytes) reliées entre elles par des jonctions serrées.

    Les entérocytes réalisent un transport transcellulaire actif des nutriments jusqu’à l’organisme. Ils produisent des enzymes capables de fractionner les grosses molécules apportées par l’alimentation en particules plus petites (acides aminés, sucres simples et acides gras), avant absorption et passage dans la circulation sanguine.


    Les jonctions serrées sont pour leur part le cadre d’un transport passif paracellulaire. L’eau, les ions et certaines molécules de petite taille empruntent cette voie pour réguler les mécanismes biochimiques du corps humain.

    A l’état physiologique, les jonctions serrées ne laissent passer qu’un nombre réduit de petites molécules (60 angström maximum). Le processus inflammatoire issu de la dysbiose, de la candidose et/ou du gluten altère les jonctions serrées, ce qui entraîne une hyperperméabilité de la paroi intestinale.



  • Besoin d'aide ?
    On vous répond
    Du lun. au jeu. de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
    Ven. de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h15
    au FR : 03 53 32 00 19
  • Paiement sécurisé
    Paiement sécurisé 3DS
    avec Payzen
  • LIVRAISON EN 24H/48H
    Livraison partout en Europe
Abonnez-vous à notre newsletter
et suivez notre actualité.
Contact
Catégories
  • Conditions Générales de Vente
  • Politique de cookies
  • Mentions Légales
  • Nos produits
  • Espace professionnel
Moyen de Paiement
Nos partenaires de transport
© All right reserved 2021 - OXYFORM